Blennorragies et chaude-pisse

La blennorragie, ou “chaude pisse”, est une infection sexuellement transmissible relativement fréquente en France avec environ 500 000 cas d’infection.

Blennorragie comme quatrième grande MST

La blennorragie reste une infection répondue même s’il s’agit d’une MST relativement bénigne si elle est traitée, comparée par exemple à la Syphilis. On note une augmentation des cas d’infection depuis une vingtaine d’années, surtout à cause de la multiplication des comportements à risques c’est-à-dire les rapports non protégés, ou encore les partenaires multiples.

A découvrir également : Tout savoir sur la maladie de Charcot

La bactérie responsable de l’infection se transmet par sécrétions génitales lors des rapports sexuels non protégés. Dans d’autres cas, il peut y la pharyngée peut être atteinte lors de rapports oro-génitaux. L’une des particularités de la blennorragie est qu’elle peut être contractée en même temps que d’autre infection sexuellement transmissible comme le VIH.

Le segment socio démographique le plus concerné sont les adolescents et les jeunes adultes, car ils ont tendance à avoir des comportements à risques sont plus fréquents.

A lire en complément : Alcoolisme et SIDA, même combat ?

Symptômes de la Blennorragie

Le principal symptôme est une sensation de brûlure au moment d’uriner chez l’homme, c’est justement pour cela que la blennorragie est désignée sous le terme de “chaude pisse“. Cette brûlure s’accompagne dans la plupart des cas d’urétrite, c’est-à-dire un écoulement purulent jaunâtre et épais.

Chez la femme, on constate généralement un changement dans les pertes vaginales, celles-ci peuvent se révéler malodorantes et abondantes avec souvent une couleur jaunâtre inhabituelle. D’autres troubles peuvent survenir comme des douleurs pendant les rapports, des démangeaisons, ou des brûlures urinaires. Il est à noter qu’il peut y avoir des conséquences sur la fertilité en cas d’absence de traitement.

Traitement de la Blennorragie

La première chose à faire si vous pensez être infecté par la blennorragie, est de consulter un médecin généraliste qui fera un diagnostic et vous orientera chez un gynécologue ou un urologue si besoin. Le traitement contre cette MST se fait normalement par antibiotique, et comme toutes les infections sexuellement transmissibles, le traitement doit être suivi par les deux partenaires en même temps.

Selon les spécialistes, le délai entre la contamination et les premiers symptômes varie entre 2 jours et 3 semaines, il faut donc prévenir votre partenaire si vous avez eu des rapports sexuels non protégés le mois avant le début des symptômes.

1 commentaire sur “Blennorragies et chaude-pisse”

  1. ahlala la chaude pisse, j’en parle ici car je suis en anonyme mais quelle horreur. Je vous recommande de faire tr!s attention où vous mettez votre engin car la chaude pisse est très très désagréable je peux vous l’assurer. Vous en venez à avoir peu d’aller aux toilettes et les douleurs sont aigus, à savoir comme des épines dans l’urètre, c’est horrible.

Les commentaires sont fermés.