Comment savoir si les vertiges viennent de l’oreille interne ?

oreille interne

Le vertige est un état désagréable entraînant une difficulté à se tenir debout. Dans certains cas, il peut être difficile pour le patient concerné de rester assis. Cependant, les vertiges peuvent avoir de nombreuses causes comme un dysfonctionnement de l’oreille interne. Mais quand cela arrive, comment savoir que c’est l’oreille interne qui en est la cause ? Voici un tour d’horizon sur le sujet.

Vertiges : quand l’oreille interne est-elle impliquée ?

Une sensation de déséquilibre qui vous empêche de vous tenir debout est qualifiée de vertige. Elle induit un ressenti d’étourdissement et donne l’impression que la terre tourne sous vos pieds. Bien qu’étant immobile, vous aurez la sensation d’être en mouvement.

A lire aussi : Les symptômes d’une MST

Les vertiges peuvent avoir différentes causes. Ils peuvent résulter d’une baisse de la tension artérielle, d’une hypoglycémie, une fatigue passagère, etc. Un dysfonctionnement de l’oreille interne peut également induire un vertige.

En effet, selon les causes de votre vertige, les sensations ne sont pas forcément les mêmes. Ainsi, il est possible d’identifier la cause du vertige en tenant compte des ressentis. Lorsque celui-ci est lié à l’oreille interne, certains symptômes accompagnent la sensation de déséquilibre.

Lire également : Cancer du col de l’utérus : les chiffres clés

Vous serez par exemple sujet à des vomissements et à des migraines. Une implication de l’oreille interne entraîne également un mouvement anormal des yeux. Vous allez beaucoup suer et avoir l’impression que votre tête est lourde.

De même, les patients auront l’impression que leur corps est en rotation. Dans les cas classiques, le patient a l’impression que le sol est en mouvement, pas son corps. Pour finir, les sensations de tangages (mouvement ressenti dans les bateaux) seront de plus en plus récurrentes avec des acouphènes et une perte de l’acuité auditive.

Tous ces symptômes sont liés au vertige paroxystique positionnel bénin ou VPRB. C’est généralement le type de vertige observé quand l’oreille interne est impliquée.

Qu’est-ce qui peut entraîner un dysfonctionnement de l’oreille interne ?

S’il est possible d’avoir un vertige à cause de l’oreille interne, vous devez connaître les causes de son dysfonctionnement.

La libération des otolithes dans le canal semi-circulaire osseux

Les otolithes sont des éléments (cristaux) essentiels à votre équilibre. Selon vos mouvements, ils se déplacent de sorte à envoyer des signaux nerveux au cerveau qui se chargera de commander vos postures. Malheureusement, ces cristaux peuvent ne plus suivre le circuit normal et se déplacer dans le canal semi-circulaire osseux. En conséquence, vous subirez des vertiges, surtout le VPRB.

Le VPRB survient après un changement du positionnement de la tête. Vous pouvez donc avoir un vertige en levant les yeux vers les cieux ou en regardant vers le bas. En vous allongeant par exemple ou même en asseyant au bord de votre lit, les otolithes peuvent se déplacer dans le canal semi-circulaire osseux. Le vertige induit ici par le changement de la position de votre tête peut durer jusqu’à 15 jours.

La maladie de Ménière

La maladie de Ménière agit sur l’oreille interne de l’individu. Elle se traduit par une augmentation de la pression dans le labyrinthe de l’oreille entraînant acouphènes, diminution de l’acuité auditive, vertiges intenses, etc.

La névrite vestibulaire : une cause parmi tant d’autres

Le nerf vestibulaire est situé dans l’oreille interne et est chargé de communiquer les informations sur l’équilibre au cerveau. En cas de névrite, ces informations dont dépendent vos postures, ne parviennent plus au cerveau.

En conséquence, vous perdez l’équilibre, ce qui induit des vertiges qui peuvent durer selon la gravité du mal. Lorsqu’il s’agit d’une névrite vestibulaire, le déséquilibre s’accompagne de vomissements ou de nausées.

Que faire en cas de vertige impliquant l’oreille ?

oreille interne

Vous l’auriez compris, les vertiges liés à l’oreille interne peuvent avoir différentes causes. Lorsqu’il s’agit d’un VPRB par exemple, vous pouvez vous allonger et positionner votre tête de sorte à orienter la nuque vers le haut du dos. En gros, une inclinaison sera nécessaire. Vous pourrez vous servir d’un oreiller ou d’un coussin.

Il est également possible de changer lentement la position de la tête pour voir si les symptômes se calment. Autrement, vous devez consulter un kinésithérapeute qui pourra renvoyer les cristaux (otolithes) dans leur circuit normal. Le même professionnel pourra également vous accompagner même en cas de maladie de Ménière ou de névrite vestibulaire.

à voir

Quels sont les fruits allergènes ?

L’allergie aux fruits L’allergie aux fruits est une allergie alimentaire. Une allergie alimentaire est une forme d’hypersensibilité alimentaire. L’hypersensibilité alimentaire est un terme général pour ...