Les médecines douces sont-elles efficaces ?