Moustiques : comment les faire fuir et s’en protéger ?

Il est toujours important de se protéger contre les moustiques qu’on soit en voyage ou qu’on reste chez soi. Outre les nuisances sonores qu’ils produisent, ces insectes peuvent entraîner des risques sanitaires importants.

Ce sont en effet des vecteurs de maladies. Autrement dit lorsqu’ils se nourrissent du sang d’une personne infectée de virus, de bactéries ou de parasites, ils s’infectent également et peuvent transmettre ces agents pathogènes à une personne saine par l’intermédiaire d’une simple piqûre.

A lire en complément : Où se procurer des produits cosmétiques ?

Les familles de moustiques à connaître

On distingue principalement d’une part les moustiques diurnes du genre Aedes qui sont plus actifs pendant la journée et sont responsables de la transmission des arbovirus tels que la dengue ou le chikungunya. Le moustique de la fièvre jaune et celui du Nil occidental font également partie de cette catégorie.

A découvrir également : Comment choisir le bon hypnotiseur ?

D’autre part, il y a les Anophèles et Culex. Ces variétés de moustiques n’apprécient pas le soleil et la chaleur, elles piquent donc pendant la nuit. Ce sont les vecteurs des maladies comme le paludisme et l’encéphalite japonaise.

Utiliser des répulsifs cutanés

L’utilisation des répulsifs anti-moustiques est le moyen le plus simple pour faire fuir les moustiques. Ces produits peuvent être appliqués de jour comme de nuit sur la peau ou les vêtements. Il existe différentes substances sur le marché mais les plus recommandées sont celles contenant du PMDRBO, du DEET, de l’IR3535 ou du picaridine.

Lors de leur achat, il faut veiller à lire les prescriptions car certains de ces produits répulsifs ne conviennent pas aux enfants de bas âge et aux femmes enceintes. Il en est de même pour le mode d’emploi pour chaque catégorie d’âge.

Il est également important de noter qu’ils sont à appliquer sur une peau saine dépourvue de plaie et d’irritation. Ils ont pour rôle de prévenir les piqûres et non pas de les guérir. Cependant, on peut mettre du vinaigre des 4 voleurs sur les boutons de moustiques pour se soulager.

Se servir d’une moustiquaire

La moustiquaire est une alternative écologique et non-toxique s’adaptant parfaitement aux bébés, enfants et adultes. Par ailleurs, en plus d’être facile à installer, elle offre l’avantage de protéger contre d’autres insectes tels que les punaises.

Cet équipement peut être utilisé pour couvrir les portes et les fenêtres et former ainsi une barrière empêchant l’invasion de moustiques dans une pièce.  Cependant, on s’en sert couramment pour protéger un espace de couchage en intérieur ou extérieur.

La moustiquaire est vraiment efficace pour éviter les piqûres de moustiques. Il faut néanmoins s’assurer qu’elle est imprégnée d’insecticide, n’est pas trouée et est repliée et fixée sous le matelas pendant sa mise en place.

En intérieur, elle vient en complément du système de climatisation et de ventilation qui ne peuvent pas abolir totalement les manifestations de moustiques.

Porter des vêtements adéquats

Lorsqu’on se trouve dans une zone où le risque de piqûres de moustiques est intense, il est indispensable de se vêtir comme il se doit. Dans ce genre de situation, il faut privilégier des vêtements longs et amples couvrant les bras et les jambes plutôt que des vêtements fins et serrés.  Cette technique permet de diminuer leur chance d’atteindre la peau lorsqu’ils tentent de se gorger de sang.

Il est également à souligner que les moustiques adorent la chaleur. De ce fait, si on ne dispose pas de ces types d’habits avec soi pendant nos déplacements, on peut porter ceux qu’on a à condition qu’ils soient de couleurs claires. En effet, le blanc, beige ou pastel reflète la lumière et empêche ainsi la production de chaleur. On réduit alors l’attrait et minimise les expositions aux moustiques. Par contre, les foncées comme le noir, le bleu foncé ou le rouge l’absorbent et génèrent tant de chaleur.

à voir