Les symptômes d’une MST

Il est essentiel de diagnostiquer les maladies transmissibles sexuellement au plus tôt. Il existe des symptômes qui peuvent être révélateurs, ainsi que des situations particulières qui doivent vous inciter à consulter votre médecin rapidement.

 

A voir aussi : Blennorragies et chaude-pisse

En général, les MST se manifestent par des signes particuliers, mais discrets, et il est rare que ces symptômes alertent dans un premier temps, surtout pour les femmes. Il est pourtant indispensable de procéder à un diagnostic afin de pouvoir traiter ces infections au plus tôt. Le but étant de prévenir les séquelles ultérieures.

 

Lire également : L’essentiel sur le cancer du col de l’utérus

Quand faut-il consulter ?

 

En premier lieu, il est important de savoir que les rapports sexuels non protégés avec une personne dite à risque est susceptible de vous infecter. Parmi les personnes à risques, il y a les toxicomanes utilisant les voies veineuses ou les personnes ayant des plusieurs partenaires sexuels. Si le doute se pose, il est recommandé de demander l’avis de votre médecin traitant.

 

Plus efficace : pensez à vous rendre auprès d’un centre de dépistage, pour demander un examen. Ces établissements pourront vous proposer de réaliser des tests en vue de dépister la présence de virus génitaux de nature infectieuse. La plupart de ces centres de santé peuvent également diagnostiquer une contamination par hépatite B ou par le VIH.

 

Les risques se trouvent particulièrement augmentés lors de contacts sexuels non protégés ou lorsque le préservatif se déchire au cours d’un rapport avec un partenaire reconnu positif à une MST. Il est nécessaire de subir un traitement le plus rapidement possible pour qu’il soit efficace.

 

Des symptômes qui doivent vous alerter

 

La syphilis est une des MST qui présente des signes caractéristiques et facilement identifiables. En général, il s’agit de chancre ou ulcérations qui se manifestent environ 31 jours après un contact infectieux.

 

Dans le cas d’une gonococcie ou d’une chlamydiae, les symptômes sont des écoulements au niveau de l’urètre pour les hommes. Il est cependant à noter que la plupart de ces infections peuvent ne montrer aucun signe qui soit de nature à alarmer.

 

Les professionnels de la santé recommandent toutefois de prendre tout symptôme génital au sérieux afin de pouvoir dépister et prévenir les conséquences de ces maladies si nécessaire.

One Reply to “Les symptômes d’une MST”

  1. Connaitre les symptômes des MST est évidemment une étape importante, mais selon moi il faut avant tout être conscient des dangers liés au sexe. Et oui, je sais c’est plus facile à dire qu’à faire, mais il faut faire gaffe et se protéger avec surtout un préservatif…a bon entendeur…;-)

Comments are closed.