Comment choisir sa maison de retraite ehpad

Choisir sa maison de retraite est un sujet qui préoccupe de nombreuses personnes. Le mieux est de ne pas attendre le grand âge pour y réfléchir. Une maison de retraite doit être choisie en tenant compte de votre budget, des services proposés entre autres choses.

Quand faut-il aller en maison de retraite ?

Dès qu’il devient difficile, voire impossible de prendre correctement soin de soi dans son logement, il faut envisager d’aller dans une maison de retraite ehpad.

A lire également : Optimisez votre système immunitaire grâce à ces méthodes pour les seniors

D’autres facteurs peuvent rendre ce recours encore plus urgent :

  • Le fait d’avoir des problèmes de santé nécessitant une assistance quotidienne.
  • Le fait de résider seul(e) dans son domicile, donc de ne pas pouvoir bénéficier d’une assistance en cas de difficultés.

Il y a plus de 10 000 maisons de retraite en France. Certaines relèvent du secteur public, d’autres du privé. Il y a même des maisons de retraites relevant du secteur associatif.

A lire aussi : Les diverses options de soutien à domicile dédiées aux seniors dans leur vie quotidienne

Singularités de l’ehpad

Découvrez les établissements lna-sante.com, vous verrez que la liste comporte des ehpad. Ce terme désigne un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Ces lieux sont très médicalisés, il est possible d’y avoir une assistance sanitaire à toute heure du jour ou de la nuit.

Une personne âgée s’installant dans un ehpad a tous les avantages d’un hôpital et tous ceux d’un lieu de vie  ordinaire. 

Critères à prendre en compte pour choisir l’éhpad

Combien vous coûtera la nutrition, l’hébergement et les soins ? De quel espace pourrez-vous disposer ? Voilà des questions à vous poser en commençant à planifier un départ en ehpad.

L’aspect “hôtellerie” coûte en moyenne 48 euros par jour, ce qui représente 1 440 euros par mois dans les ehpad relevant du service public. La facture mensuelle rien que pour l’hébergement peut dépasser 2000 euros dans le privé. Analysez aussi ce qui est inclus dans le forfait soins. Vérifiez que le forfait est adapté aux besoins de la personne âgée. 

Les différentes options de financement pour une maison de retraite ehpad

Lorsqu’il s’agit de financer une maison de retraite EHPAD, il faut trouver celle qui convient le mieux à votre situation. Voici quelques pistes à explorer :

Vous pouvez envisager l’aide sociale départementale. Cette aide est destinée aux personnes âgées en perte d’autonomie et disposant de faibles ressources. Elle prend en charge tout ou partie des frais liés à l’hébergement en EHPAD.

Une autre possibilité est la Prestation spécifique dépendance (PSD). Ce dispositif permet de couvrir les dépenses liées à la dépendance des résidents dans les établissements médicalisés comme les EHPAD.

Si vous avez cotisé suffisamment longtemps au régime général de sécurité sociale, vous pourriez bénéficier d’une prise en charge partielle par l’Assurance maladie. Cette dernière intervient notamment dans le remboursement des soins et traitements médicaux nécessaires aux résidents.

Pensez aussi aux aides complémentaires telles que l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ou encore aux avantages fiscaux tels que la réduction d’impôt pour frais d’hébergement.

Il peut être judicieux de consulter un spécialiste du droit social ou un travailleur social pour obtenir des conseils personnalisés sur les différentes options qui s’offrent à vous. Ils sauront vous guider dans vos démarches.

Les questions à poser lors de la visite d’un ehpad pour faire le bon choix

Lorsque vous visitez un EHPAD en vue de faire le bon choix pour votre proche, il faut que la retraite offre des animations variées et adaptées aux résidents afin de favoriser leur bien-être.

Demandez quels sont les moyens mis en place pour assurer le suivi médical. Est-ce qu’il y a du personnel soignant disponible 24 heures sur 24 ? Comment se déroulent les consultations médicales ? Ces aspects sont primordiaux pour garantir une prise en charge adéquate des besoins sanitaires.

Posez aussi des questions concernant la nourriture et la restauration. Demandez si les repas sont préparés sur place avec des produits frais et équilibrés. Pouvez-vous consulter un exemple de menu ? Assurez-vous que l’alimentation proposée soit adaptée aux goûts et aux régimes spécifiques des résidents.

La question financière ne doit pas être négligée. Interrogez l’établissement sur ses tarifs ainsi que sur ce qui est inclus dans ces derniers (repas, blanchisserie, entretien…). N’hésitez pas à demander s’il existe des options supplémentaires payantes comme par exemple une chambre individuelle ou certains services personnalisables.

Pour vous assurer du respect des droits des résidents, demandez comment sont gérées les décisions relatives à la vie quotidienne. Les résidents ont-ils leur mot à dire ? Sont-ils impliqués dans les choix concernant leurs activités ou leur emploi du temps ?

Ne manquez pas de vous informer sur le taux d’encadrement du personnel et sa formation. Il faut visiter pour observer attentivement l’atmosphère générale et discuter avec le personnel afin de vous faire votre propre opinion.

à voir