Eveils confusionnels : causes, symptômes et traitements

Les éveils conventionnels sont des troubles du sommeil ou parasomnie. A la différence des cauchemars et des paralysies du sommeil qui apparaissent en plein milieu de la nuit, ces derniers se manifestent généralement au début ou à la fin de nuit et peuvent autant toucher les bébés et enfants que les adultes. Mais comment reconnaître les éveils confusionnels et comment les traiter ? Cet article vous dit tout.

Les signes révélateurs

Un éveil confusionnel est également appelé « ivresse du sommeil ». De par ce nom, le trouble crée chez sa victime un comportement totalement inadapté, comme si celle-ci était en état d’ébriété. Se réveillant généralement en sursaut, la personne atteinte peut dire des phrases confuses, souvent avec une lenteur d’élocution ou d’idées. Elle peut également avoir des difficultés de compréhension et semble être perdue dans le temps et dans l’espace. Certaines victimes du trouble peuvent même agir très brutalement dans ses périodes confusionnelles. 

A lire en complément : Les 3 principaux avantages de s'inscrire à un site spécialisé santé

Qu’est-ce qui entraînent les éveils confusionnels ?

L’hypersomnie, le manque et l’irrégularité du sommeil sont les principales causes de l’éveil confusionnel chez les sujets adultes et les enfants. Néanmoins, la consommation excessive de boissons (alcoolisées ou non) et la prise de médicaments psychotropes peuvent également en être l’origine. D’autre part, le stress induit par certains évènements ou préoccupations du quotidien figure aussi parmi les facteurs déclenchant le trouble, tout comme certaines maladies comme l’apnée du sommeil. 

Complications potentielles du trouble 

En plus d’être hyper stressants, les éveils confusionnels sont aussi très gênants, particulièrement pour le conjoint qui est souvent contraint de changer de chambre. Et bien qu’ils paraissent souvent insignifiants, ces troubles présentent pourtant un sérieux danger pour sa victime. Se levant complètement hors d’elle, celle-ci risque de se blesser sévèrement ou de se cogner si son environnement n’est pas adapté. Aussi, puisque ces réveils confus impactent négativement la qualité du sommeil, ils sont à l’origine de fatigues diurnes, des dégénérations qui peuvent ruiner la santé de la personne. 

A lire en complément : Quelle mutuelle rembourse la chirurgie esthétique ?

Comment traiter les réveils confus ?

L’homéopathie est la solution préconisée pour traiter un éveil confusionnel et toutes les parasomnies en général. Son but est d’apaiser le patient et de favoriser un meilleur sommeil. Dès lors, afin de trouver les traitements les plus adaptés aux éveils confusionnels, il est d’abord nécessaire de décrypter ses causes probables. Si par exemple, le réveil confus est provoqué par une apnée du sommeil, il est d’abord nécessaire de prendre en charge ces problèmes. Découvrez les nouvelles solutions modernes et pratiques pour traiter les éveils confusionnels.

Quelques conseils pour prévenir un éveil confusionnel

Une excellente hygiène et de bons réflexes sont les indispensables pour prévenir les éveils confusionnels. Voici quelques bonnes pratiques à adopter pour cela :

  • se coucher à des heures fixes 
  • offrir un rythme sommeil-réveil-sieste constant pour les enfants
  • avoir une durée de sommeil suffisante
  • limiter les consommations d’alcool et de boissons (eau, jus, lait,…) en soirée
  • essayer de réduire les sources de stress quotidien et s’adonner à des programmes de relaxation comme la psychothérapie ou la méditation

Enfin, afin d’éviter les éventuels blessures, il est crucial de toujours bien ranger la chambre de la victime et de ranger également tous matériaux représentant un danger.

à voir

Les causes et traitements de l’asthme

Les causes de l’asthme sont nombreuses. Aujourd’hui, on pense que cette maladie provient de l’association de prédisposition génétique proche de l’allergie et de facteurs environnementaux ...