Quelques astuces pour calmer la douleur d’une dent cassée

Connue encore sous le nom « dent cassée », la fracture dentaire est l’une des principales causes de consultation chez les dentistes. Elle peut survenir lors de la mastication d’un aliment dur tel que les bonbons et les glaçons. Elle peut aussi être due à un choc au niveau de la mâchoire et à une carie non traitée. Alors, dent cassée : que faire en attendant le dentiste ? La réponse à cette question formera l’armature de notre article.

Le rinçage à l’eau salée

La douleur ressentie après une fracture dentaire est tout à fait logique. Pour la calmer naturellement vous pouvez opter pour un rinçage à l’eau salée. En effet, l’eau salée est un puissant désinfectant. Elle vous aidera à déboucher les débris et les particules de repas coincés entre vos dents. Elle peut également participer à la réduction de l’inflammation et à la guérison de vos plaies buccales. Il suffira de mélanger dans un verre d’eau chaude ½ cuillère à thé de sel puis rincer votre bouche avec.

Lire également : Quelles sont les missions du chirurgien orthopédiste ?

La compresse froide

En attendant le dentiste, vous avez aussi la possibilité d’utiliser une compresse froide pour calmer la douleur. Elle convient parfaitement lorsque la fracture dentaire est causée par un traumatisme. En appliquant une compresse froide, celle-ci restreint les vaisseaux sanguins au niveau de la partie qui fait mal. Ainsi, la douleur s’amoindrit et le froid généré par la compresse réduit l’inflammation et le gonflement. Vous n’aurez qu’à envelopper un sac de glace dans une serviette et l’appliquer durant 20 minutes sur la zone concernée.

La recette à l’ail

En raison de ses nombreuses propriétés médicinales, l’ail peut être également utilisé pour calmer la douleur en attendant l’intervention du dentiste. Il permettra de réduire à néant l’effet des bactéries nocives responsables de la plaque dentaire. Il peut aussi agir tel qu’un analgésique. Pour utiliser cette recette, vous aurez à écraser une gousse d’ail afin d’obtenir une pâte. Celle-ci sera, par la suite, appliquée sur la zone atteinte. Par ailleurs, vous avez la possibilité d’ajouter une toute petite quantité de sel.  Autre alternative, mâchez tout simplement une gousse d’ail frais.

A lire aussi : Quels sont les effets de la méditation ?

Close-up Photo of Woman With Pink Lipstick Smiling with Her Eyes Closed

L’huile de clou de girofle

Le clou de girofle a toujours été utilisé pour soigner les problèmes dentaires. Pour calmer particulièrement la douleur d’une dent cassée, il est possible d’utiliser l’huile qui en est extraite. Celle-ci dispose des propriétés nécessaires pour engourdir votre douleur et freiner l’inflammation. En effet, elle contient de l’eugénisme, un puissant antiseptique naturel. Pour l’utiliser, il suffit de tamponner sur une boule de coton, une petite quantité puis l’appliquer sur la partie atteinte.

La prise d’antalgiques pour calmer la douleur d’une dent cassée

En dehors des trucs de grand-mère, la prise d’antalgiques constitue une autre solution pour calmer la douleur d’une dent cassée. Il peut entre autres s’agir d’anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ceux-ci sont très adaptés pour réduire la douleur ressentie. Vous pouvez donc vous procurer de l’ibuprofène 200 mg ou 400 mg en pharmacie que vous prendrez dans des intervalles de 6 heures. D’autres antidouleurs classiques tels que le paracétamol peuvent aussi aider. Toutefois, évitez d’excéder une dose de 3g/24 heures.

Si la douleur provient d’une infection bactérienne, la prise de certains antibiotiques sera bénéfique. Le cas échéant, il est préférable de se rapprocher d’un médecin pour une prescription. Par ailleurs, on retrouve en pharmacie des bains de bouche antiseptiques qui peuvent être utilisés. Ces derniers possèdent un pouvoir désinfectant. En plus de soulager votre douleur, ils vous mettront à l’abri des éventuelles infections.

L’abandon de certains aliments

Il est vrai qu’il existe des solutions naturelles et chimiques pour calmer la douleur d’une dent cassée. Cependant, vous devez réduire la consommation de certains aliments qui risquent de tourner la situation au vinaigre. Parmi ceux-ci, on a les sodas. Ce sont, en effet, de parfaits repas qui nourrissent la douleur ressentie et qui peuvent conduire à une plaque dentaire. Si vous souhaitez en prendre, utilisez une paille pour assurer la protection de vos dents.

En dehors du soda, on a les fruits secs tels que les figues, les raisins et les abricots. Même s’ils conviennent parfaitement pour le dessert, ils présentent cependant une forte teneur en sucre. De plus, ils sont très collants, ce qui peut faire stagner d’autres aliments et entraîner d’autres problèmes dentaires. La santé dentaire constitue alors une préoccupation commune aux mortels. Mais, en attendant le dentiste, suivez les astuces ci-dessus mentionnées pour calmer la douleur de votre dent cassée.

à voir