La calvitie : que faut-il savoir et comment on y fait face ?

La calvitie : que faut-il savoir et comment on y fait face ?

Encore appelée alopécie, la calvitie reste encore une gène pour les jeunes âgés entre 16 et 45 ans. Beaucoup plus fréquent chez l’homme que la femme, il s’agit d’un sujet de préoccupation aussi vieux que le monde. Bien que global, la nature du phénomène, les causes et les éventuelles façons d’y faire face demeurent toujours assez vagues. Vous trouverez donc à travers cet article des éléments afin de mieux comprendre ce dont il s’agit.

De quoi s’agit-il ?

En premier lieu, il est important de notifier que la calvitie n’est pas une maladie. En effet, la perte de cheveux est un phénomène tout à fait naturel (50 à 100 cheveux tombent naturellement par jour). Le problème survient lorsque cette perte de cheveux dépasse la barre de 100. Cependant, vous avez la possibilité de procéder à un traitement calvitie auprès d’un centre spécialisé.

A voir aussi : Quelles sont toutes les maladies auto-immunes ?

Qu’en est-il des causes de la calvitie ?

La cause principale d’une calvitie reste le facteur héréditaire. En effet, la chute des cheveux est généralement due à un excès d’hormone mâle (plus précisément les androgènes). Et cet excès est justement héréditaire.

En outre, vous avez d’autres facteurs comme le stress, une mauvaise alimentation, certains produits capillaires, un certain nombre de médicaments (anticoagulant, amphétamines…).

A découvrir également : Quel est l'emploi le mieux rémunéré au monde en 2021 ?

Comment remédier à une calvitie héréditaire ou pas ?

En fonction des causes, les traitements contre la calvitie varient. Lorsqu’elle est causée par des facteurs externes (alimentation, médicaments…), la solution est beaucoup plus simple. Il s’agit de revoir ces habitudes de vie (alimentation, médicament…).

Néanmoins, lorsqu’il s’agit de cause héréditaire, aucun traitement ‘’réel’’ n’existe. Il s’agira plus de ralentir la chute des cheveux et limiter les zones atteintes. La solution la plus efficace à ce jour est la greffe capillaire qui permet une répartition plus harmonieuse des cheveux et ainsi de plus ou moins masquer les zones touchées.

Pour toute personne souhaitant trouver une solution personnalisée, il est conseillé de se rendre auprès d’un dermatologue spécialiste de l’alopécie dès les premiers constats de perte excessive de cheveux.

à voir

vapoter

Comment vapoter discrètement ?

Pour les amateurs et les passionnés de la vape, la cigarette électronique procure un réel plaisir. Toutefois, le vapotage peut être une source de perturbations ...