Les symptômes du cancer du col de l’utérus

En général, le cancer du col de l’utérus ne comporte pas de symptômes. Sa découverte ne se fait que par frottis, à cause de cette absence de signes qui devraient alerter.

Il peut toutefois arriver que certains signes d’ordre clinique assez discrets puissent pousser à consulter un professionnel de la santé dans les plus brefs délais.

A lire en complément : La terrible méconnaissance du Syndrome de Diogène

Souvent, les femmes atteintes d’un cancer du col de l’utérus ne ressentent aucun symptôme. Il existe cependant certaines formes du cancer qui peuvent donner lieu à des pertes inhabituelles, ou même à des saignements. Si ces symptômes se manifestent, il est impératif de consulter le médecin traitant, même si votre dernier frottis en date affichait un résultat négatif.

 

A voir aussi : Se faire épiler définitivement : une bonne idée ?

Dépistage par découverte fortuite

La plupart des lésions cancéreuses au niveau du col de l’utérus sont découvertes de manière fortuite lors de frottis. Ces derniers sont généralement effectués dans le cadre d’une consultation gynécologique, ou durant une simple consultation de médicale.

 

Il est cependant fréquent que les femmes négligent le dépistage régulier qui est pourtant indispensable pour prévenir le développement de la maladie. Plusieurs enquêtes montrent que les femmes considérées comme ne révélant qu’un risque faible de développer la maladie sont celles qui réalisent des frottis réguliers ; tandis que les femmes vivant dans des pays où les moyens de dépistage sont quasiment inaccessibles ne réalisent malheureusement que très peu ou pas du tout de frottis.

 

De même, le frottis cervico-vaginal est totalement délaissé par les femmes de plus de 50 ans. C’est pourtant un âge où ce type de cancer risque le plus de se développer.

 

Les signes d’alerte à considérer

La grande majorité des signes liés au cancer du col de l’utérus sont très discrets. Il y a quelques avertisseurs qui doivent cependant alerter. Les pertes anormales sont celles qui devraient vous inciter à consulter un médecin d’urgence : la survenue de légers saignements entre les règles, ou encore les pertes brunâtres ou de teinte rosée, notamment, peuvent être liées à ce cancer.

 

Il est possible que ces problèmes aient pour origine les voyages, les rapports sexuels ou tout simplement les toilettes. Il est d’autant plus important de consulter lorsque les symptômes se manifestent de manière régulière.