L’asthme est devenu la première maladie chronique chez l’enfant

Aujourd’hui, on compte environ 4 millions d’asthmatiques en France. Il s’agit en effet de la première maladie chronique chez l’enfant. Elle concerne surtout 9% des enfants en France et provoque chez les adultes plus de 1000 décès par an. L’asthme est une maladie fréquente chez l’enfant et se manifeste le plus souvent par des gênes respiratoires accompagnées de sifflements. Il s’agit surtout d’un état dans lequel les bronches sont hypersensibles.

Les causes de l’asthme

L’asthme est une maladie qui survient après association des prédispositions génétiques et de facteurs liés à l’environnement. C’est une maladie qui se détecte le plus souvent dès le plus jeune âge en présence des allergènes dans les habitations (moisissures, acariens et squames). Elle peut aussi se manifester en présence de fumée de tabac, de produits chimiques irritants et la pollution de l’air. Une rhinite allergique qui survient pendant l’enfance ainsi qu’un faible poids durant la naissance peut être des facteurs déclenchants de l’asthme chez l’enfant. En plus du traitement de fond, la seule manière de prévenir l’asthme est d’éliminer tous les facteurs déclenchants tels que la fumée de cigarette, d’aérer suffisamment les pièces, d’utiliser des oreillers en matière synthétique et surtout de laver régulièrement les peluches.

A découvrir également : Blennorragies et chaude-pisse

L’asthme chez les enfants : l’influence des phtalates

Selon les récentes recherches scientifiques, notre sensibilité aux maladies a beaucoup augmenté ces dernières années. La raison : un environnement hygiéniste qui fait que notre système immunitaire ne se bâtit plus comme avant. C’est le même constat qui est valable pour les nouveau-nés qui n’est plus bâti pour lutter contre les infections. Du coup, une fois en contact avec les produits toxiques issus de la pollution de l’air, l’enfant devient exposé aux crises d’asthme. De plus, selon le docteur leoncini sara, une maman qui est en contact avec une grosse quantité de phtalates risque de donner naissance à un enfant asthmatique.

Les recherches continuent

En ce moment, l’asthme fait partie des maladies qui font le plus l’objet de recherches. En effet, les scientifiques s’efforcent de trouver en permanence des traitements pour les patients dont l’inflammation des bronches est à un degré élevé. Aujourd’hui, de nouvelles molécules ont été mises en place et celles-ci sont capables de rendre moins sensibles les sujets à l’asthme. Du coup, les cas de réaction asthmatiques allergiques sont sensiblement réduits. On se dirige aussi vers le développement d’un vaccin contre l’asthme et plusieurs cherchent y travaillent.

A lire en complément : Les médecines douces sont-elles efficaces ?