L’acupuncture : tout ce qu’il faut savoir

Avez-vous déjà vu une personne couchée sur le ventre, au dos de fines aiguilles implantées sur son corps et destinées à lui conférer un bien-être ? Voilà donc le principe de l’acupuncture ! Issue de la médecine traditionnelle chinoise, l’acupuncture renvoie à une pratique thérapeutique qui consiste à stimuler certains points spécifiques du corps. L’objectif étant d’améliorer la santé de l’individu et/ou de soulager la douleur.

L’acupuncture, c’est quoi ?

En Asie, le corps est perçu comme étant le berceau des énergies vitales. À chaque fois qu’il y a déséquilibre au niveau de ces énergies, alors l’individu se retrouve à coup sûr avec des problèmes de santé et des maladies. L’acupuncture a été mise en place dans le but de rééquilibrer ces énergies afin de bien prémunir l’organisme contre diverses pathologies, mais aussi de les traiter. L’utilisation des aiguilles se fera à des points spécifiques du corps. On les appelle les points d’acupuncture. Elles permettront de soulager, de prévenir, ou encore de soigner une maladie ou un trouble. Certains points d’acupuncture sont situés sur des trajets nerveux, alors que d’autres se trouvent sur des trajets sanguins, ou même lymphatiques. Il y en a également qui sont situés sur des trajets dermiques particuliers ou osseux bien répertoriés. Dans la plupart du temps, les aiguilles sont en acier inoxydable. L’individu ressent un véritable bien-être à la suite d’une rencontre avec un médecin acupuncteur.

A lire également : Savon de Marseille liquide : des propriétés identiques, une utilisation plus aisée

Comment ça marche ?

L’acupuncture permet d’assurer le rétablissement de la circulation harmonieuse de l’énergie dans tout le corps. Dans le cadre d’une séance d’acupuncture, le médecin procède d’abord à un questionnaire détaillé afin de bien cerner les besoins du patient. Ensuite, il se charge de lui faire une brève auscultation, comme le veut la tradition chinoise (prise de pouls, examen de la langue, etc.). Les aiguilles seront alors déposées sur son corps, le temps nécessaire. Dans la majeure partie des cas, l’acupuncteur à Marseille attend 20 minutes avant de les retirer. Les aiguilles sont très fines et leur longueur dépend toujours de la maladie et des zones qui doivent être traitées.

Lire également : Qu’est ce que sont les hémorroïdes ?

Néanmoins, il faudrait également rappeler que les aiguilles ne constituent pas le seul moyen de prodiguer des traitements d’acupuncture. Il est tout à fait possible que le praticien se serve d’autres actes de stimulation tels que la chaleur (moxibustion), les pressions (acupression, massage tuina, ventouses, etc.), l’ajout de stimulation électrique (c’est ce qu’on appelle l’électro-acupuncture), ou même d’un rayon lumineux (laser doux), afin d’accomplir les mêmes objectifs.