Près de 3 milliards d’obèses dans 10 ans ?

Des objectifs ont été mis en place pour lutter contre l’obésité. Malheureusement, il semble que les points fixés ne seront pas atteints pour 2025 vu l’évolution de l’obésité. Il devrait y avoir dans les environs de 3 milliards de personnes en surpoids dans une dizaine d’années sur l’ensemble de la planète. 

L’objectif fixé par l’OMS

L’objectif fixé par l’OMS pour lutter contre l’obésité était de revenir au même niveau qu’il y a cinq ans, c’est-à-dire en 2010 d’ici 2025. Il fut également accepté et signé par de nombreux pays à travers le monde en 2012.

A découvrir également : Ce que vous devez savoir avant de vous lancer dans des études de médecine

La planète s’alourdit cependant de plus en plus, car selon les statistiques, 2,7 milliards d’adultes seront en surpoids d’ici 2025 et pire encore 177 millions de personnes seront en situation d’obésité morbide. Le fait de perdre du poids est un objectif pour de nombreux pays à travers le monde.

Mauvaises habitudes alimentaires et manque d’activité physique

En tête de liste des causes de l’obésité se trouvent la mauvaise alimentation et l’inactivité physique. La majorité des adultes et des adolescents ne bougent pas assez.

A voir aussi : Quels sont les meilleurs aliments pour améliorer la santé mentale

La fédération mondiale de l’obésité souhaite ainsi agir à ce niveau là en régulant le marché par des taxes et des impôts, mais peu de gouvernements ont choisi de mettre en place les mesures adéquates. Si chaque gouvernement veut cependant atteindre les objectifs fixés, il est indispensable d’agir maintenant, toujours selon la fédération.

Prendre le problème à la racine

Il est indispensable de prendre le problème du surpoids (comme celui de l’intoxication digitale) à la racine selon la Fédération mondiale de l’Obésité . Pour cela, la promotion d’une bonne alimentation dans les écoles et d’un environnement alimentaire sain pour tous les enfants serait indispensable.

Le lieu de travail doit aussi être une cible pour la sensibilisation à une alimentation saine et à des activités physiques, mais la principale action dans tous les cas se porte essentiellement sur le porte-monnaie.

Cela en rendant les aliments mauvais pour la ligne plus chère que les aliments sains. Toujours selon la fédération, les ministères de la Santé doivent agir sur leur territoire et instaurer des programmes et de prise en charge pour les personnes déjà en surpoids, sinon il n’y aura aucune évolution.

Les conséquences de l’obésité sur la santé et l’économie

Les conséquences de l’obésité sur la santé et l’économie sont alarmantes. Effectivement, cette maladie est un facteur de risque pour le diabète, les maladies cardiovasculaires, certains cancers et même des troubles mentaux tels que la dépression. Elle peut aussi entraîner une mort précoce.

Selon les données économiques récemment publiées par la Fédération mondiale de l’Obésité, cette maladie coûterait environ 2 billions d’euros chaque année (soit environ 2 % du PIB mondial). Le traitement des complications liées à l’obésité représente donc une véritable charge financière pour les systèmes de santé nationaux et internationaux.

Il faut noter que ce n’est pas seulement une question qui touche les pays occidentaux, mais bien tous les pays du monde. Les pays en développement ne sont pas épargnés non plus : au-delà des problèmes sanitaires qu’ils engendrent chez eux-mêmes, ils subissent aussi les effets indirects liés aux échanges commerciaux avec ces mêmes nations touchées par ce fléau.

L’augmentation rapide du nombre de personnes obèses dans le monde est donc inquiétante car elle aura un impact significatif sur notre qualité de vie collective ainsi que sur notre système financier globalisé. Il faut agir maintenant avant qu’il ne soit trop tard afin d’éviter ces conséquences catastrophiques !

Les solutions proposées pour lutter contre l’obésité : campagnes de sensibilisation, réglementations, innovations technologiques

Face à cette situation alarmante, les gouvernements et les organismes sont conscients de la nécessité d’agir pour lutter contre l’obésité. Plusieurs solutions ont été proposées afin de résoudre ce problème de santé publique.

Tout d’abord, la sensibilisation est un élément clé dans la lutte contre le surpoids et l’obésité. Des campagnes sur les méfaits d’une alimentation peu saine et des habitudes sédentaires sont organisées régulièrement dans divers pays du monde entier. Ces campagnes sont souvent menées en collaboration avec des nutritionnistes pour encourager une consommation plus équilibrée ainsi qu’un mode de vie moins sédentaire.

Certains pays ont décidé de mettre en place des réglementations pour limiter la consommation de produits à haute teneur calorique comme les boissons sucrées ou encore certains types d’aliments gras. En plus, de nombreux pays interdisent aussi la publicité pour ces mêmes produits dont on connaît désormais bien les dangers sur notre état de santé.

L’innovation technologique est aussi au cœur de cette lutte contre l’obésité. Utiliser des objets connectés tels que des montres intelligentes permettent aux utilisateurs de suivre leur activité sportive et leur apport nutritionnel quotidien. Certains systèmes d’intelligence artificielle permettent même aujourd’hui un accompagnement personnalisé grâce à l’apprentissage automatique des habitudes alimentaires.

Penser à bien concevoir pour offrir aux consommateurs des alternatives saines à un prix abordable et promouvoir une image plus positive d’un mode de vie actif.

Si l’obésité est un problème complexe qui ne pourra être résolu en quelques années, pensons à bien continuer à nous mobiliser ensemble pour lutter contre ce fléau. Des solutions existent déjà, mais il faudrait aussi encourager l’innovation autour du développement d’aliments équilibrés et des modes de transport alternatifs. Nous pouvons tous agir dans nos vies quotidiennes pour changer cette tendance inquiétante !

à voir