L’orthoptiste est-il un médecin ?

L’orthoptiste est un professionnel de la santé exerçant une profession paramédicale souvent appelée l’orthoptie. Il intervient le plus souvent dans la rééducation, le dépistage… de la fonction visuelle. Ce métier est exercé aujourd’hui par 92% de femmes. Cependant, la vraie question que certains se posent est de savoir si ce professionnel de santé est un médecin. C’est dans le but de dissiper ces doutes que cet article est mis à votre disposition.

C’est quoi un orthoptiste en réalité ?

En effet, reconnu en France par le décret du 11 Août 1956 et réglementé par les articles du code de la Santé Publique, l’orthoptie est une profession paramédicale. Celle-ci est exercée comme vous le savez déjà par un orthoptiste. Il faut ainsi savoir que ce dernier est un auxiliaire médical. Il travaille uniquement sur prescription médicale.

A lire aussi : Quelle est la mutuelle la plus intéressante ?

De ce fait, il collabore parfaitement avec tout médecin. Non seulement ça, sachez qu’il peut également faire partie intégrante d’une équipe pluridisciplinaire comme psychologue, opticien, ergothérapeute, etc. La fonction de l’orthoptiste s’étend du petit bébé à la personne âgée.

En l’absence du médecin et en cas d’urgence, celui-ci est d’abord habilité à accomplir en fait les premiers actes de soins nécessaires en orthoptie. Ensuite, un compte rendu des actes accomplis dans les deux conditions doit être transmis au médecin dès qu’il intervient. Donc en réalité l’orthoptiste n’est pas un médecin.

A lire en complément : Choisir une complémentaire santé pour les particuliers

Quel est le rôle d’un orthoptiste ?

En général, l’orthoptiste intervient suite à la demande d’un ophtalmologue. Comme dit précédemment, il a pour rôle de dépister, d’examiner et de rééduquer les troubles de la vision binoculaire. Aussi, l’on met à sa charge les actes de réadaptation pour les gens atteints de déficience visuelle profonde. Ce professionnel de la santé est le plus souvent sollicité pour effectuer un bilan afin de faire une évaluation.

Il n’est pas seulement appelé dans ce cas mais également dans d’autres cas. Ainsi, après une intervention chirurgicale ou un traumatisme, il peut intervenir pour mieux faciliter la réadaptation. Cependant, certes il a à peu près les mêmes rôles qu’un ophtalmologue, mais il n’en est pas un. Il y a une différence entre ces deux professionnels de la santé.

Quelle différence entre un ophtalmologue et un orthoptiste ?

Tout d’abord, encore appelé ophtalmologiste, l’ophtalmologue est un médecin spécialisé dans l’étude puis le traitement de toutes les pathologies de l’œil. Il est souvent consulté afin de détecter les maladies des yeux et les troubles, de les corriger pour mieux les soigner. Ensuite, celui-ci peut également pratiquer des actes de chirurgie comme le traitement d’un glaucome et l’opération de la rétine, la myopie, etc.

Ainsi, contrairement à l’ophtalmologue étant un spécialiste en accès direct, l’orthoptiste lui, intervient sur une prescription médicale (médecin généraliste, ORL, pédiatrie, etc). Cet auxiliaire médical effectue le traitement des troubles de la vision chez l’adulte et l’enfant. Il peut alors s’agir de troubles comme l’amblyopie, le strabisme ou les déficiences visuelles importantes.

Il y a de ce fait de multiples raisons pour lesquelles l’on peut aller voir un orthoptiste.

Pourquoi consulter un orthoptiste ?

Aller voir un orthoptiste arrive souvent tout simplement parce que certains patients sont dans des situations nécessitant son aide. Ainsi, les raisons pour lesquelles ceux-ci peuvent être amenés à consulter un orthoptiste sont nombreuses. Il est nécessaire de prendre rendez-vous avec celui-ci pour réduire un strabisme, soulager une fatigue oculaire ou même permettre une meilleure adaptation aux lunettes.

Il faudrait savoir que les exercices qu’ils proposent peuvent améliorer un trouble de la vue après un accident,une maladie par exemple. N’ayez pas du tout peur puisque la consultation chez lui est possible à n’importe quel âge. Les troubles de la vision chez l’enfant peuvent perturber son développement. Il y a surtout certains d’entre eux qui peuvent être corrigés par des exercices. Ce lorsqu’ils sont diagnostiqués tôt.

En effet, l’amblyopie désigne une déficience visuelle unilatérale étant généralement constatée chez les jeunes enfants. Dans la majeure partie des cas, cette déficience est souvent due à une différence de réfraction entre les deux yeux. Et elle est réversible lorsqu’on effectue un traitement avant six ans.

à voir

Le cannabidiol comme médicament

Le cannabis est une plante plus connue de tous comme drogue depuis plusieurs années. Mais au fil du temps, la population le voit comme un ...