Sexe et menstruations : ennemis ou alliés ?

relation sexuelle pendant les règles

Des alliés bien sûr, mais seulement si ça vous tente. Avoir ses règles ne signifie pas renoncer au plaisir ou se priver sexuellement. Cette expérience peut effectivement être différente de ce que vous avez connu pendant les autres périodes du cycle, mais qui a dit que la sexualité n’est permise qu’à certains moments seulement ?

S’écouter soi-même est fondamental ! Vous seule êtes à même de savoir :

A lire aussi : Comment garder la ligne ?

  • Comment vous souhaitez vous exprimer sexuellement,
  • De quelle manière,
  • Avec quelle intensité,
  • Seul ou avec un partenaire…

Les règles et les croyances culturelles

Les croyances et les facteurs culturels pèsent lourdement sur le comportement érotique et sexuel des femmes.

Par exemple, on ne parle jamais des menstruations en société. Ou alors, si on n’a pas le choix, on utilisera des termes négatifs du type « c’est sale », « ça sent pas bon »… comme si c’était une maladie.

A lire aussi : Choisir son appareil auditif : les critères de choix !

Les comportements féminins peuvent aussi différer pendant cette période :

  • certaines ne se baignent pas dans la mer (si, si) pendant leurs règles,
  • certaines ne se lavent pas les cheveux,
  • d’autres souffrent le martyr,
  • d’autres encore se sentent faibles, manquent d’énergie et ne peuvent pas suivre leur rythme habituel…

Si vous ajoutez à cela les commentaires du type : “Tu vas avoir tes règles, n’est-ce pas ?”, “Tu es insupportable et irritable” ou “Tu as du sang partout sur toi, dégoûtant”, vous comprenez que cette période peut vite devenir un enfer. Vous trouverez ici d’autres préjugés sur le sujet.

jeune femme faisant la grimace

Réconciliez-vous avec vos règles avec la coupe menstruelle !

Tant que les femmes vivront leurs menstrues comme quelque chose de tabou, de négatif ou d’horrible, comme le responsable ultime de toute mauvaise humeur, rien de bon ne risque d’en sortir !

Et surtout, elles se retrouveront dans une lutte inlassable contre elles-mêmes… c’est dommage, non ?

« Les règles ce n’est pas sale ! »

Ça ne nous transforme pas en des êtres horribles et, oui, on peut se sentir très sexy et désirable.

Surtout si vous utilisez une cup (ou coupe menstruelle) J

La coupe menstruelle utilisée comme protection périodique

La coupe menstruelle, aussi appelée cup ou coupelle menstruelle, est une alternative aux serviettes hygiéniques et aux tampons.

On l’insère dans le vagin et elle recueille le sang. On la vide, on la nettoie et on la réinsère : un jeu d’enfant !

Du coup, on est tout à fait tranquille lorsqu’on a ses règles : la cup ne se voit pas, et on peut laisser libre cours à nos envies sensuelles si ça nous chante !

Le cycle mentruel

Notre cycle menstruel est divisé en quatre phases qui se répètent tous les 28 jours (environ) :

  • la Préovulation,
  • l’Ovulation,
  • la Phase prémenstruelle
  • et la Phase de saignements.

Habituellement, la phase associée au plus grand désir sexuel est l’ovulation (à cause des hormones mises en œuvre à ce moment précis). C’est la phase où une femme a le plus de chance de tomber enceinte, et par conséquent tout est déployé pour y parvenir.

Pendant les autres phases, nous pouvons aussi être sexuellement actives (même si les hormones ne nous stimulent pas de la même façon).

Et pour ces occasions, la cup est votre alliée : elle vous permet de réaliser pas mal de choses très sereinement.

De plus, bonne nouvelle : le sentiment de bien-être généré par un acte sexuel et/ou un orgasme permet de réduire beaucoup les douleurs menstruelles.

De même, l’expulsion des saignements de l’endomètre est facilité, soulageant tension et enflure, et réduisant ainsi les jours de saignement.

Mais y a-t-il du désir pendant les règles ?

Beaucoup de femmes ont un désir sexuel plus intense que pendant les autres périodes du cycle (sauf dans le cas de règles particulièrement abondantes et/ou douloureuses).

La température du corps et du vagin augmentent et parfois, puisque la probabilité de grossesse est plus faible, ceci peut stimuler encore plus (si vous n’avez pas de désir de grossesse évidemment).

Peut-être n’aurez-vous pas la même énergie, mais quoi qu’il arrive, la sexualité n’a pas à s’exprimer avec passion ou énergie tout le temps.

Coït et menstruations : des conseils

Attention, 2 remarques importantes :

Protections et contraceptif de rigueur !

  • Il existe une possibilité d’ovulation spontanée, facilitée par des contractions utérines orgasmiques (selon le Dr Isabel Santillan du Centre Médical de Palencia, gynécologue spécialiste en fertilité).

Par conséquent, l’utilisation de méthodes contraceptives est nécessaire même pendant cette période de règles.

  • De même, les préservatifs sont tout à fait les bienvenus : lorsque le sang est mêlé aux jeux sexuels, s’il y a un type d’infection qui peut être transmis par cette voie – comme le VIH par exemple – la probabilité de contagion est plus élevée.

En parler avec son partenaire

Bien sûr, il est très chaudement recommandé d’en parler à l’avance avec votre partenaire si vous souhaitez avoir un rapport sexuel pendant vos règles.

Et ce, même s’il peut arriver que le partenaire masculin ne sente pas la présence d’une cup pendant l’acte sexuel (et ça n’a rien à voir avec la morphologie de l’homme)…

Une hygiène parfaite

L’hygiène et le placement de serviettes (voire de lingettes pour les parties intimes) dans des endroits stratégiques ne seront pas superflus. L’idée n’est pas de reproduire une scène de crime ^^

Aussi, une bonne solution sera de faire vos ébats sous la douche, pour être sûr de ne rien tacher.

Évitez les pénétrations profondes si vous ressentez la moindre douleur (la sensibilité est souvent accrue pendant les règles).

Et si vous ne voulez pas de rapports sexuels avec pénétration, le désir sexuel peut être satisfait de manières infinies : massages, sexe oral, baisers chauds infinis, jeux de rôle, masturbation ou stimulateur clitoridien.

Encore une fois, dans ce cas, la coupe menstruelle vous permettra d’être certaine de ne rien tacher au passage. 

Les meilleures positions pendant les jours de règles

Il est important de garder à l’esprit que les positions pour lesquelles vous êtes soumise à la gravité ne seront pas les plus recommandées (sauf avec une cup, toujours, puisqu’elle recueillera le saignement).

  • Le traditionnel « Missionnaire » peut être une bonne option, surtout si les jambes sont surélevées ou fermées pour augmenter la pression.
  • Le « papillon » : couchée sur le bord du lit ou de la table, le visage vers le haut, avec les jambes sur les épaules de l’autre personne
  • La « cuillère », l’une des postures les plus calmes : l’un derrière l’autre couchés latéralement,
  • sans oublier le sexe oral et le 69 (avec votre cup si vous ne voulez pas que le sang soit de la partie)

Bien sûr, le sexe et les rapports sexuels ne seront pas les mêmes qu’en dehors des périodes de règles. Mais vous pourrez quand même profiter de votre sexualité pendant vos règles, seule ou accompagnée, et ce de manière très agréable.